/

Mumbai (Bombay), sourires de bidonvilles. Partie II


Pour découvrir ce qui se cache derrière les tours géantes et la modernité du centre-ville, on a poussé les portes colorées d’un des plus grands bidonvilles de Mumbai.

À l’est de la gare ferroviaire de Mahim, se dresse sur l’une des plus grosses décharges à ciel ouvert de Mumbai, le quartier de Daravhi.

Ici vivent 500 000 personnes, après le pont, près des chemins de fer, dans un véritable labyrinthe de tôles et de briques, à l’abri des regards et oubliés de toutes promesses de l’État indien.

 


 

One thought on “

Mumbai (Bombay), sourires de bidonvilles. Partie II

Laisser un commentaire