/

Leh, Jours de fête dans la capitale du Ladakh


Coincé au nord de la carte indienne, entre le Tibet et le Pakistan, aux pieds du col le plus haut du monde, le Palace domine les toits de la ville de Leh.

Ici, il fait bon vivre l’été, et les abricots remplissent les arbres à la fin août, le ciel est bleu 300 jours de l’année, mais l’hiver glacial isole ce paradis terrestre durant 6 mois du calendrier.

Les fruits et légumes entièrement cultivés sans engrais ni pesticides sont séchés pour être conservés, l’eau coule des sources pures des monts enneigés et l’énergie solaire fournit électricité et eau chaude aux habitants.

Chaque année, aux alentours de septembre, les rues de la ville sont recouvertes de drapeaux, la place du village redevient un terrain de polo, et la musique bat son plein.

Pour une semaine, la ville est en fête, le festival de Leh démarre et la fanfare entame la danse.

Venues des quatre coins des villages de l’Himalaya, les tribus revêtissent les habits traditionnels, hommes, femmes et enfants parcourent les rues, les couleurs se mêlent, et les costumes se mélangent.

Sur la place, la foule se presse, et les microphones clament les valeurs de la région, la fête est ouverte, et le programme durera 6 jours.

 


 

One thought on “

Leh, Jours de fête dans la capitale du Ladakh

  1. bonjour : vos photos sont magnifiques. Je suis allée au ladakh et j’ai eu du plaisir à les regarder ! bravo

Laisser un commentaire