En Mai/Juin, nous sommes partis pour un nouveau voyage, avec un tout nouveau projet au coeur du désert en Mauritanie. Ce projet est le fruit de notre rencontre avec Jérémie Bonamant, illustrateur/aquarelliste et passionné de voyage à vélo.

Nous réunissons nos disciplines pour réaliser un film documentaire, ainsi que deux ouvrages sous la forme d’un carnet de voyage et d’un livre photographiqueNous souhaitons offrir une immersion sensible et artistique dans la vie quotidienne des communautés nomades du plateau de l’Adrar, dans le Sahara Mauritanien.

Akhdar, le sel du désert sera réalisé, produit et porté par nous trois, Jérémie, Loïc et Jonathan. 

Sur place Ahmed Jiddou, formateur des guides de Atar et conteur, ami depuis plusieurs années avec Jérémie, nous a épaulé en tant que guide et interprète durant la réalisation.

 

Prétextant la remontée du trajet du sel, nous avons partagé le quotidien des hommes et des femmes du désert durant près d’un mois.
De la récolte depuis les mines côtières de Nouakchott, troqué ou vendu sur les marchés, jusqu’à son acheminement aux campements semis nomades à dos de dromadaire , nous avons pu goûter à l’essence de ce peuple si singulier.

 

Le sel de la vie, le sel de la sueur, le sel des larmes…

Dans ce territoire ou la vie est fragile, sont-ils les derniers témoins d’un peuple aux valeurs et coutumes à l’avenir incertain ?

Voici un aperçu de notre expérience sur place:

Après quelques jours passés à Nouackchott, accueillis dans la famille d’Ahmed, nous avons pris la route du désert en direction d’Atar, puis de Chinguetti d’où le périple à pied débutait.

Cinq dromadaires transportaient tentes, vivres, bidons d’eau et bagages, tirés par nos deux chameliers, Ali et Mohammed. Kacem, petit frère d’Ahmed, faisait partie de la méharée en tant que cuisinier pour toute l’équipe.

Sur place, la température oscillaient en moyenne entre 40 et 45 degrés une fois arrivés dans le désert de l’Adrar. Les journées chaudes étaient teintées de lenteur.

Levés vers 6h pour prendre la route, quand la fraicheur était encore présente, on marchait quelques 10km entre cordons dunaires et plateaux rocheux, jusqu’à environ 10h où généralement nous déchargions les dromadaires près d’un puit ou d’une Khaïma, tente nomade croisée sur le chemin.

Le temps de faire quelques salutations aux familles qui nous permettaient d’établir notre campement près d’eux, le thé coulait à flot après un grand bol de « zrîg » (du lait de chèvre sucré) la boisson du voyageur, servie à l’invité pour le désaltérer.

De 13h à 16h, quand le soleil de plomb écrasait au sol tout être vivant, le temps semblait se figer et la sieste ombragée, sous une tente ou un acacia épineux, emportait la plupart d’entre nous.

La vie reprenait doucement vers 17h au retour des bergers nomades partis le matin, accompagné de leurs troupeaux.

De là, aidés par Ahmed comme traducteur, commençait le travail de la découverte et de la rencontre, de leur mode de vie et l’observation apaisante du silence du désert.

Ici nous passions journée et nuit aux côtés des familles : aller au puit, parfois à 30 minutes de marche, cuisiner, prendre soin des bêtes, préparer les repas, traire les chamelles, faire paitre les troupeaux de chèvre, tisser des nattes … et rire, beaucoup.

Le feu flambait à la nuit tombante et, le pain chaud cuisait dans le sable pendant que les joutes verbales des chants mauritaniens concluaient un bon repas. Sous les étoiles, on s’endormait les pieds dans le sable à la seule lueur des dernières braises du dîner nocturne.

Pour suivre le projet et son déroulement, inscrivez-vous à notre Newsletter ici

La page Facebook: https://www.facebook.com/Akhdar-le-sel-du-d%C3%A9sert-Le-film-578724512492569/

Le site de Jérémie Bonamant Teboul : www.jeremiebt.com

Comment nous soutenir ?

Nous avons pendant deux mois lancés un financement participatif  afin que vous puissiez prendre part à l’aventure et acquérir en avance les fruits de notre travail.
https://www.zeste.coop/fr/decouvrez-les-projets/detail/akhdar-le-sel-du-desert
Cette campagne est désormais terminée, mais la souscription continue directement aurpès de nous!

Il vous est toujours possible jusqu’à la sortie du film prévue au second semestre 2019, d’acheter en avance DVD, livre photographique et carnet de voyage.

Pour cela il suffit de nous contacter

Voici les tarifs (Les prix sont au choix selon vos envies et vos possibilités) :

DVD seul : 10 ou 15 euros
DVD + Carnet de voyage de Jérémie : 35, 40 ou 45 euros
DVD + Livre photographique de Lolo & John : 30, 35 ou 40 euros
DVD + Carnet de Jérémie + Livre de Lolo & John : 70, 80 ou 90 euros
DVD + Carnet de Jérémie + Livre de Lolo & John + Tirage exclusif d’une photo et d’une illustration au choix (format A4) : 100 euros

Voici une vidéo qui présente notre projet de documentaire artistique sur la vie nomade en Mauritanie et comment nous aider dans sa réalisation.

La nouvelle édition du livre Inde est maintenant disponible

 

 

 

 

 

 

INDE – Une aventure humaine de 13.000km au guidon de nos motos 

 

  • Lolo&John Editions
  • 216 PAGES | 530 Photographies
  • Français / English | 28 x 30 cm
  • Poids : 1,6 kg
  • 39€ 

 

 

INDIA – A human adventure of 13.000km on two wheels

 

  • 28 x 30 cm , coffee table book
  • 216 PAGES | 530 Photographes
  • French / English | 28 x 30 cm
  • Weight : 1,6 kg
  • 39€ 

 

 

1000 copies

 

EN LIGNE – ONLINE (shipping all around the world)

⇒ COMMANDER le livre directement sur notre boutique en ligne : -> ici <-

➔ AVAILABLE on our shop  : > here <